Validation de la formation


Diplôme, titre professionnel et certification

Le diplôme
Certifie un niveau de connaissances (ou de compétences, pour les diplômes professionnels) que l'on reconnaît acquis, soit (le plus souvent) après des études et la réussite à un examen, soit par équivalence, notamment, en France, dans le cadre de la reconnaissance des acquis de l'expérience (VAE).
Pour en tirer parti pleinement, il doit être homologué par les autorités nationales compétentes, ce qui permet, en outre, certaines équivalences au niveau international.
La validité du diplôme est permanente. Tous les diplômes d’Etat sont inscrits de droit au RNCP.
Lorsqu’une formation est inscrite au RNCP, c’est qu’elle a été évaluée, reconnue et donc certifiée par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle (CNCP) composée des représentants des employeurs et des salariés. Les certifications de qualification professionnelle sont classées dans le RNCP par domaine d’activité et par niveau.
Le diplôme est délivré par l’Etat notamment à travers les différents ministères (Ministère de l’Education Nationale, de l’Agriculture, de l’Industrie, etc.).

Le titre professionnel
Atteste que son titulaire maîtrise les compétences, aptitudes et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles qualifiées Un titre est obtenu après l’obtention de plusieurs certificats de compétences. (Exemple de titres : Réceptionniste en hôtellerie, Vendeur conseil en magasin, secrétaire assistant…).
Un titre est une certification délivrée, au nom de l’Etat, par le Ministère chargé de l’Emploi.

La certification de qualification professionnelle (CQP)
Est une certification spécifique créée et délivrée dans une branche professionnelle. La qualification n'est reconnue que par la branche professionnelle concernée. Elle permet de reconnaître des savoir-faire propres à un métier quand il n'existe pas de diplôme correspondant. Elle est reconnue dans la convention collective de la branche professionnelle.
Il est important de noter que l’inscription au RNCP d’une certification de qualification professionnelle n’est jamais définitive. La reconnaissance d’une certification est obtenue pour une durée déterminée et doit être renouvelée, sans garantie qu’elle le soit.
Les certificats sont généralement délivrés par les branches professionnelles, les chambres de commerce et d’industrie, les chambres des métiers.


Comment obtenir une validation officielle ?

En suivant une formation préparatoire au diplôme, titre professionnel ou certification :
Formations en alternance avec des périodes en centre de formation et des périodes en entreprise :
- en tant que stagiaire de la formation professionnelle : formations financées et rémunérées par la REGION PACA et le FSE pour demandeurs d'emploi
- en tant que salarié : formations dans le cadre du contrat d'avenir, du contrat de professionnalisation, du contrat unique d'insertion ou du congé individuel de formation.

Par la Validation des Acquis de l'Expérience :
La validation des acquis de l'expérience est une mesure qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir en totalité ou en partie, un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
Le candidat doit remplir un dossier détaillant son expérience professionnelle et les compétences acquises. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.

Tout le monde a droit à la reconnaissance de son expérience
- salariés,
- non salariés,
- demandeurs d'emploi indemnisés ou non,
- personnes ayant exercé des activités sociales, bénévoles, etc.
La seule condition requise est d'avoir exercé une activité d'une durée de trois ans au minimum en rapport avec le contenu du diplôme visé.